Connaître le processus de conception d'un site WordPress

Le cahier des charges web

Ce sera le document le plus important tout au long de notre relation professionnelle. Au delà de l’étape administrative, le cahier des charges va permettre de poser les bases de tout l’environnement de votre futur site. Cet environnement est caractérisé par toutes les parties prenantes qui vont intervenir dans le site (annonceur, le prestataire, potentiels fournisseurs, agence, etc.), les caractéristiques techniques, les caractéristiques graphiques, la mise en ligne et le suivi du site internet.

Les parties prenantes

Je demande à intégrer dans le document chaque parties prenantes, en ajoutant les coordonnées téléphoniques et mail, de façon à centraliser en un seul endroit toutes les personnes qui vont intervenir dans la construction du site internet et ainsi clarifier et favoriser la circulation d’informations au sein du projet.

Les caractéristiques techniques

D’un côté, il y aura toutes les caractéristiques techniques du serveur de mise en ligne final et du serveur test de façon à connaître en amont si le site sera mis en ligne dans les meilleures conditions.

D’un autre côté, on va mettre en relation toutes les fonctionnalités que l’on souhaite avec les extensions WordPress adéquates.

  • Détermination du parcours utilisateur
  • Détermination de l’architecture
  • Détermination du nombre de pages exact
  • Détermination des fonctionnalités
  • Détermination des wireframes

Les caractéristiques graphiques

  • Le logo à intégrer
  • la charte colorimétrique
  • La structuration de la typographie
  • La bibliothèque d’icônes
  • La bibliothèque d’images à intégrer

Les prestations annexes à rajouter

  • Formation à WordPress
  • Référencement payant
  • Référencement naturel
  • Suivi statistiques
  • Détermination de la ligne éditoriale
  • Suivi du site internet

L'environnement de test

Une fois que le cahier des charges web a été validé, on va travailler sur l’environnement de test. Cet environnement est une partie du serveur alloué à tous les tests que l’on voudra faire au préalable sur le site pour voir s’ils fonctionnement et ainsi ne pas prendre de risques sur le site en ligne. Du point de vue visuel, vous serez face à un site internet normal. Cependant, l’url sur laquelle vous serez sera différente.

La mise en ligne

C’est le jour J, on vient de valider l’environnement de test. Voici la check-list que je vérifie avant une mise en ligne :

  • Fautes d’orthographe
  • Fonctionnement des boutons
  • Enchaînement des pages
  • Pertinences des contenus
  • Fonctionnement des formulaires de contact
  • Emplacement des images

Une fois que la check-list a été vérifiée, je transfère tous les fichiers de l’environnement de test vers le nom de domaine que vous aurez choisi. Généralement, je bloque 1 matinée pour la mise en ligne du site afin de palier à toute éventualité d’erreurs.