Comment développer une boutique en ligne avec woocommerce ?

Le cahier des charges

On rédige ensemble le cahier des charges. C’est un document de plusieurs pages qui va dresser le périmètre d’évolution du projet et centraliser toutes les informations importantes. Il y a aura par exemple toutes les coordonnées des personnes en charge du projet, le listing des prestations facturées, les deadlines de chaque livrables, les exigences clients , les inspirations, etc.

L'identité visuelle

Si vous n’avez pas d’identité visuelle, on travaillera ensemble la création de votre logotype et tous éléments graphiques nécessaire à la bonne éxécution de votre site internet.

Définition de l'arborescence et du parcours utilisateur

Avant de créer les pages, on va s’intéresser au contenu du site internet et voir comment les gens navigueront dessus. Cela ne sert à rien de partir sur la création de contenu sans savoir comment le site sera structuré.

Je travaille tous mes sites dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel. Cela signifie que la navigation de l’utilisateur au sein du site se fait grâce à un cocon sémantique qui nous permettra de sortir les pages mères, pages filles et leurs relations entres elles. Autrement dit, il va nous permettre d’avoir la hiérarchisation des pages entres elles.

Contrôle des contenus rédactionnels et visuels

Avant de partir dans la création des pages et du site à proprement parler, il faut que nous fassions un tour d’horizon de la boutique avec plusieurs informations techniques essentielles :

  • Un listing produit clair : pour se faire, je vous fournirai un fichier excel pré-consu afin que vous n’ayez plus qu’à rentrer les produits, avec leur prix et leur quantité.
  • La description de chaque produit : afin d’optimiser le référencement naturel, je vous conseille de rédiger une description pour chacun des produits.
  • Les méthodes et les coûts de livraison : afin de proposer aux utilisateurs la meilleure expérience d’achat possible
  • Les méthodes de paiement : vous pouvez faire le choix de prendre votre banque traditionnelle ou d’opter pour la solution Stripe, une solution sans abonnement monétique permettant pour l’internaute de payer par carte bancaire.

Conception en environnement de test

Suivant la solution d’hébergement que vous aurez choisi, vous aurez à votre disposition un domaine système. Ce dernier vient en parallèle de votre nom de domaine officiel. Il correspond à un nom de domaine invisible pour l’internaute dans lequel nous pourrons construire votre future boutique en ligne sans risque. Nous pourrons y faire tous les tests de développements possible afin de sortir le meilleur produit possible.

Mise en ligne de votre boutique

Une fois que l’on a validé l’environnement de test, je bloque une demi-journée pour mettre en ligne la boutique. De votre côté, vous n’avez qu’à attendre que le site arrive tranquillement sur votre écran. Généralement, je préfère bloquer une demi-journée afin de me laisser le temps de corriger tous les petits-bugs inhérents à une mise en ligne serveur.

Connexion à l'environnement Google

Au moment où on se lance sur internet, il est toujours un peu difficile de trouver les bons leviers pour favoriser la visibilité de son site. Sans parler de buzz et de viralité, il est essentiel d’intégrer correctement son site internet dans tout l’environnement Google. Quand je parle de Google, je ne parle pas là de référencement naturel ou d’Adwords. Je fais plus référence à toutes les applications que Google a mis en place pour vous permettre d’être plus visible pour votre cible et maximiser ainsi votre chiffre d’affaires. Cependant, ces outils ne sont pas généralement facile à prendre en main. Je vous fait un tour d’horizon rapide des outils Google dans lesquels je vous intègre une fois le site mis en ligne :

  • Google Analytics (récupérer des données de visite sur votre site)
  • Google Tag Manager (permettre de suivre l’activité des utilisateurs sur votre site)
  • Google My Business (permet d’afficher votre carte d’identité sur les résultats de recherche)
  • Google Search Console (dresse le listing des erreurs d’indexation de votre site)
  • Google Map (fait en sorte que vous apparaissiez sur la carte si l’utilisateur tape une requête vous correspondant)